En Bref : 

Au delà l'Actu, explorez également les volets «Réflexions» et «Reportages» sur ce site.

Réflexions

Pour accéder aux pages «Réflexions»

Cliquez ici

Reportages

Pour accéder aux pages «Reportages»

Cliquez ici

L’actu

RETOUR SUR LE CONSEIL MUNICIPAL DU 3 JUILLET 2017

Retour sur le cm du 3 Juillet...

puisque celui du 26 juin fut annulé faute de quorum...

avec pourtant un ordre du jour particulièrement important puisqu'il était question de l'extension du groupe scolaire...

des projets qui posent beaucoup de questions et de remarques de notre part tant sur le plan technique que sur le plan financier...

Bonne lecture

Article dans «la Provence» du 6 juillet 2017

GENS DU VOYAGE: LETTRE AU PRÉFET

Une nouvelle fois, Cuges comme de nombreuses autres villes et villages, est confronté à l'arrivée massive de caravanes des gens du voyage.

Nous avons écrit hier au Préfet pour qu'il apporte des solutions dans la durée et non pas ponctuelles.

...
Sans cela chaque année nous serons confrontés aux mêmes situations à risques (sanitaire, incendie,..).

La lettre au Préfet

CONSEIL MUNICIPAL: POURQUOI NOUS NE SOMMES PAS RESTÉS

A l'ouverture de la séance du conseil municipal de ce lundi 25 Juin, 12 élus de la majorité étaient présents. 12 sur 20. Pour que le quorum soit atteint il faut 14 élus. Pour notre part nous étions tous les cinq présents.

Ce soir nous avons décidé avec mes collègues, Mireille, Fabienne, Philippe et Antoine, de ne pas siéger au conseil qui de fait a été annulé.

Pourquoi cette décision?

Parce que c'est la troisième fois que le quorum n'est pas atteint. Nous avons déjà supplé2 par deux fois les absences des élus de la majorité, notamment lors du dernier conseil. Et ce malgré les attaques sur nos propres personnes sans fondement et à multiples reprises.

Mais il y a d'autres raisons. J'ai rappelé tout d'abords que ce choix n'était en rien une attaque envers M.Le Maire qui est convalescent et à qui j'ai transmis par téléphone il y a quelques nos profonds souhaits de prompt rétablissement.

Comme je l'ai rappelé au début de mon propos jamais les élus n'ont été autant décrié au niveau national et au niveau local. Le "tous pourris" est devenu un refrain dans la bouche des citoyens...quelques fois à tort et quelques fois à raison.

Croire que les élus ont des droits serait une erreur. Les élus ont des devoirs avant tout comme participer à la vie démocratique du village à travers les séances du conseil municipal ou la tenue des bureaux de vote.

Or ce sont souvent les mêmes qui ont été présents.

Lorsque l'on se présente à une élection, on sollicite la confiance des électeurs.

Être élu ce n'est pas une photo, une écharpe et un apéritif. C'est un engagement avant tout.

Sinon il ne sert à rien au soir des élections de s'interroger sur l'abstention grandissante.

Voilà pourquoi ce soir nous avons pris cette décision.

MINIBUS : LA BONNE AFFAIRE... POUR QUI ?

Lors du Conseil du 6 avril, les élus de la majorité ont décidé de faire payer à la commune les frais d'avocats pour l'affaire du minibus acheté 15 00 euros à une entreprise de nettoyage...pas n'importe laquelle...(voir article La Provence)

Inquiet sur les risques potentiels, la majorité consulte son avocat favori. Résultat des courses 5 346 euros de frais d'avocat.

Le Maire indique en 2016 que c'est l'assurance de la 1ère adjointe qui prendra en charge ces frais. Ça, c'était avant.

Un an plus tard, il propose au Conseil que la Mairie paye les factures en s'appuyant sur le rapport d'expert.

Comment se fait-il que le Maire et les élus de la majorité préfèrent faire
payer les Cugeois à la place d'un assurance ?

Car tous les élus de la majorité ont voté d'une seule main « la bonne affaire » qui au final coûtera plus de 20 000 euros.

Pour notre part, nous ne pouvons que regretter ce choix qui ne va ni dans l'intérêt du village ni dans celui des Cugeois.

Reste à savoir pour qui est « la bonne affaire » ?

N'hésitez pas à le demander ce week-end aux élus de la majorité...

G.Fasolino M.Parent P.Coste F.Barthélémy A.Di Ciaccio

ZAC des Vigneaux : Le JT 9

Pour regarder ce JT, cliquez ici.

ZAC des Vigneaux : Recours gracieux

pour annulation de l’arrêté accordant le permis de construire PC01303013A0014 délivré le 5 décembre 2016 , portant sur la construction de 50 logements et de locaux commerciaux.

Pour lire l'intégralité du courrier adressé le 3 février 2017 à Monsieur Le Maire,
cliquez ici.
La réponse de Monsieur Le Maire, en date du 27 mars 2017 a été la suivante.

Retour sur le conseil municipal du 2 mars 2017

Le conseil municipal du 2 mars 2017 a pour le moins été surprenant... un maire visiblement précautionneux avec les élus de l'opposition...Cela pouvait -il durer ?.. non il suffit de lire le dernier Cuges Mag, mais peut être que sur cette séance il était urgent d'éviter certains sujets...nous y reviendrons.

Avant d'essayer de comprendre cette attitude revenons sur quelques éléments du conseil.

À l'ordre du jour une motion en faveur de la Poste...motion proposée quelques jours après notre texte envoyé pour le cuges magazine...pure coïncidence ...

D'autant plus surprenant qu'en 2009 (voir ci dessous) une motion contre la privatisation de la Poste n'avait pas été votée par Bernard Destrost , France Leroy et Alain Ramel.

Et dire que le maire ose parler de politique politicienne...pour notre part nous avons voté avec la majorité cette motion car elle va dans le sens de la défense des intérêts du village et de ses habitants...

Un changement de posture que pourra juger librement.

G.Fasolino M.Parent P.Coste F.Barthélémy A.Di Ciaccio

◊ Délibération n° 08/09/2009 Délibération contre la privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal. Il appartient au Conseil municipal, par cette délibération, de se prononcer pour le retrait du projet de loi postale 2009, d’organiser la consultation citoyenne sur la privatisation de La Poste et de demander la tenue d’un référendum sur le service public postal. Décision de non participation au vote des 5 élus de l’opposition, après en avoir délibéré, délibération adoptée par 22 voix pour.

Il fallait oser !

Surprenante la motion en soutien à la poste quand dans le même temps, Bernard Destrost affiche publiquement son soutien au candidat Fillon qui prévoit la suppression de 500 000 fonctionnaires, privatisation de la Poste comprise… D’autant qu’il y a quelques jours il s’affichait dans la Provence aux côtés de ses amis politiques pour soutenir Fillon. «C’est faux, c’est un photo montage» a-t'il affirmé publiquement devant les élus et le public…médusés !

La question qui gêne

Cela fait deux fois qu’André Lambert , conseiller municipal qui appartenait à la majorité avant de prendre son indépendance, pose la même question en conseil municipal…

Rappel des faits, l’ancienne décharge communale sur la route de Riboux a fait l’objet de déversements illégaux sur un week end…
Fait troublant le cadenas n’a pas été fractionné….Quelqu’un avait--‐il la clé pour pénétrer dans ce site ? Disposait--‐il d’une autorisation ?

André Lambert demande tout naturellement au maire de porter plainte et de visionner les bandes de la vidéo surveilllance pour identifier le camion …car il est passé à plusieurs reprises sur ce fameux week end… Le maire refuse cette demande.
Pourquoi ?
Les caméras ne prennent les mouvements à l’entrée et à la sortie du village ?

Surprenant… Voilà une réponse qui interpelle …

La remarque d’André Lambert sur leur utilité est d’autant plus judicieuse…

Mais au fait pourquoi ne pas déposer plainte ?

A Cuges Précarité = Irrespect

En 2016, tous les emplois jeunes au lieu d'être titularisés, ont été basculés en CDD cumulant encore les contrats précaires alors qu'ils occupaient des postes vacants et non des remplacements de maladie ou congés.
 

Sans aucune considération pour ces jeunes, ils ont appris dans la rue que leurs CDD ne seraient pas reconduits. D'autres, appelés le 30 décembre pour travailler le 3 janvier, ont été remerciés une fois arrivés sur leurs poste...
 
 

Pour prendre connaissance de l'intégralité de cet article, cliquez ici.

Le projet de la ZAC des Vigneaux en 2013

Afin de rafraîchir les esprits sur ce qu'était le projet de la ZAC des Vigneaux en 2013, voici un extrait de la présentation qui a été faite le 27 novembre 2013.
Chacun appréciera.
Pour accéder à cette présentation, cliquez ici

Petit retour dans le temps

La période des fêtes est toujours propice aux retours en arrière...voici un film sur la découverte de la sépulture à Cuges à l'emplacement même de la Zac des Vigneaux. Une découverte majeure selon les propos des archéologues et qu'il convient de souligner, même si cela a retardé le programme initial de la Zac, et c'est bien dommage. Car si le projet avait démarré avant 2014 les bâtiments auraient conservé l'esprit provençal.

Hélas ce ne sera pas le cas au regard de l'autorisation donnée par la majorité au premier bâtiment. Un vrai regret car lors du dernier conseil municipal (cela remonte à loin maintenant) les élus de l'opposition avaient mis ce sujet sur la table et avaient trouvé un dialogue et des points de convergence avec des élus de la majorité...mais force est de constater que cela fut insuffisant comme la pétition des citoyens qui a rassemblée 400 signatures.

En attendant bon film...

Un acte grave

Cʼest avec consternation que nous avons découvert la dernière tribune du groupe «Avec vous changeons Cuges».

Lʼenquête de la CRC sur les mandatures 2008-2014, suit une procédure classique avec une 1ère LETTRE DʼOBSERVATION PROVISOIRE aux ordonnateurs (les maires) qui disposent de deux mois pour répondre aux remarques formulées, avant publication du rapport définitif. Les lettres dʼobservation sont CONFIDENTIELLES.

En diffusant une partie de leur contenu, la majorité choisie volontairement de transgresser le principe de confidentialité. Cela pourrait constituer une violation du secret des investigations.

Lʼassociation de nos noms est un procédé inique et malhonnête, que nous dénonçons, visant à porter atteinte à nos personnes.

Nous avons donc saisi dans un premier temps le président de la CRC de cette situation avant de prendre toutes les mesures qui sʼimposent.

Pour en finir, comme il est de tradition, nous vous souhaitons une belle et heureuse année 2017 pour vous et vos proches.

G.Fasolino M.Parent P.Coste F.Barthélémy A.Di Ciaccio

La privatisation du Service Public

Cette délibération nous rappelle trop celle relative à l'audit de la restauration par poivre et sel pour ne pas y voir une volonté de privatiser l'entretien des bâtiments.

Que des convictions politiques libérales qui consistent à privatiser les services publics soient partagées par une majorité n'a échappé à personne. Nous ne partageons évidement pas ces choix.

Pour ce qui concerne l'entretien en particulier, nous nous adressons à l'ensemble d'entre vous et faisons appel à votre raison et à votre humanité..

Notre village est un village dortoir, nous le déplorons, mai c'est indéniable. Les emplois y sont rares, surtout pour les moins qualifiés. Confier l'entretien de nos locaux à des entreprises privées consiste à supprimer les emplois locaux de nos concitoyens les plus défavorisés, toujours des femmes, souvent seules avec des enfants à charge.

Cette privatisation se traduirait donc par la perte de l'opportunité de faire travailler les plus fragiles d'entre nous, et tout ça pour quoi?.

Faire venir de Marseille ou d'ailleurs des peronnes, elle-même sous payées par des entreprises connues pour imposer les conditions de travail les plus difficiles et obliger des concitoyennes qui peuvent être vos femmes, vos soeurs ou vos parentes à travailler loin avec des salaires si faibles que les charges de transports seront un fardeau.

Certaines de ces personnes sont là, elles vous regardent. Je vous demande donc de bien réfléchir à tout ça avant de voter.

Comme vous l'avez compris, nous voterons contre cette délibération.

ET À NOUVEAU, LA LGV...

Le projet de ligne à grande vitesse revient au cœur de l'actualité. Le tracé qui prévoit un passage sur notre commune ne sera pas sans conséquence. Le président de la région «les républicains» affiche sa volonté de réaliser ce projet pour relier le métropoles Marseille Toulon et Nice. Nous sommes fermement opposés à ce projet, mobilisons nous.

Ligne nouvelle Paca : c'est aux citoyens de s'exprimer !

SNCF Réseau organise une réunion de concertation sur le projet à Aubagne
le 23 novembre 2016.

MARCHÉS PUBLICS

- Légalité ? Vous avez dit légalité ?

- Mais nous sommes à Cuges monsieur !

Le maire de Cuges prend l'eau... pas que des collines.

Lundi soir 7 novembre, le conseil municipal de Cuges les Pins... en Provence se réunissait.

Au menu : de l'eau, les déboires illégaux du maire, Façonéo et ses faux chiffres et les marchés publics en eaux...

Vous êtes le 2343ème visiteur.
Référencement Vidéo
Liens utiles